Au nord de l' Alsace, au pied des Vosges, entre vignes et forêts, découvrez une ville alsacienne authentique et son patrimoine exceptionnel.

 

Wissembourg, l'un des 100 plus Beaux Détours de France

PlusBeauxDetoursLa ville de Wissembourg est membre du réseau des "100 plus beaux détours de France" depuis 2009. Ce label permet de découvrir les plus belles petites villes (de 2000 à 20 000 habitants) qui font le charme et la diversité du tourisme français, le plus souvent hors des sentiers battus, et qui répondent à des envies variées en matière de patrimoine matériel et immatériel. 

Plus de renseignements sur : www.plusbeauxdetours.com

 

PATRIMOINE ARCHITECTURAL

Depuis quelques années, la Ville de Wissembourg s’est engagée dans une politique active et volontaire visant à dynamiser et diversifier son offre culturelle et aussi à valoriser son inestimable et exceptionnel patrimoine architectural et historique.

L’hôtel de ville

hotel_villeCe majestueux édifice en grès rouge, conçu par l’architecte Joseph Massol , a été construit entre 1741 et 1752 à l’emplacement de l’ancienne maison commune médiévale disparue dans le grand incendie de 1677.

La tour porte au-dessus du cadran d’horloge une inscription latine « Sous le règne de Louis XV, je me suis relevé de mes cendres » ainsi que la date 1741 en chiffres romains.

La couronne en fer forgé doré, installée en 1838, remplace la couronne primitive en grès détruite par les révolutionnaires en 1793.

L’hôtel de ville a fait l’objet d’un important chantier de rénovation entre 2010 et 2012 : façade, charpente, toiture,  campanile, dorures, horloge, cloches, aménagement intérieur.

Les nouvelles aiguilles du cadran d’horloge sont des reproductions de celles d’origine datant du 18e siècle ; ces dernières sont conservées au musée Westercamp.

La Nef

NEFLes services culturels de la Ville sont installés dans l’ancienne église conventuelle des Dominicains bâtie à la fin du 13e siècle.

A l’emplacement de l’école Wentzel , située en face, se trouvait autrefois le couvent qui fut transformé par la suite en hôpital et qui fut démoli en 1884.

L’église des dominicains cesse d’être un lieu cultuel après l’introduction de la Réforme luthérienne au 16e siècle et est utilisée par la suite comme magasin à vivres puis comme caserne de cavalerie.

Au début du 20e siècle, il est envisagé d’y installer le musée municipal mais en raison de l’état de vétusté de l’édifice et du coût de la rénovation, le projet est abandonné.

L’aspect architectural de l’ancienne église est modifié suite à la démolition, en 1907, du bas-côté sud.

Le bâtiment abrite une fabrique de meubles jusqu’au début des années 1970 puis devient le relais culturel de Wissembourg. D’importants travaux de rénovation et d’embellissement sont achevés en 2010.

Les remparts

Remparts NordWissembourg a la chance de conserver une grande partie de ses fortifications.

Celles-ci forment un ensemble composite remanié au fil des siècles qui fait l’objet d’une protection au titre de l’inscription supplémentaire aux Monuments Historiques depuis 1933.

Au Moyen-Âge, la construction des fortifications de Wissembourg est d’abord entreprise par les princes abbés.

On distingue le mur de défense de l’abbaye, comportant aussi l’imposante tour dite « Schartenturm » et l’enceinte urbaine qui protégeait la ville et ses faubourgs.

La prise de la ville par les Autrichiens, en 1744, révèle l’obsolescence des fortifications médiévales et d’importants travaux de terrassement sont entrepris, à partir de 1746, sous la direction du maréchal Louis de Cormontaigne.

Le rempart nord et son grand fossé deviennent alors le principal ouvrage défensif de la ville.

Après la guerre de 1870-1871, les fortifications sont partiellement démantelées.

Les remparts sont devenus par la suite la ceinture verte de la ville. Les espaces de promenade ont été particulièrement mis en valeur ces dernières années par les travaux réalisés par l’équipe du chantier d’insertion de la Ville de Wissembourg et par la mise en place d’un parcours de santé inauguré en 2017.

L’abbatiale Saints-Pierre-et-Paul

AbbatialeL’abbatiale Saints-Pierre-et Paul, de style gothique, est la deuxième plus grande église d’Alsace après la cathédrale de Strasbourg. Sa monumentalité témoigne de la puissance et de la richesse de l’ancienne abbaye bénédictine fondée à l’époque franque.

La majeure partie de l’édifice date du 13e et du 14e siècle. La tour occidentale et la chapelle attenante au cloître sont des vestiges de l’ancienne construction romane du 11e siècle.

La flèche de la tour octogonale de croisée est ornée d’une petite couronne dorée qui rappelle l’appellation médiévale de la cité « Kronweissenburg » ou « Wissembourg la Couronne ».

Ceci étant dû à la présence dans l’église, autrefois, d’un magnifique et gigantesque lustre-couronne de 6 mètres de diamètre. Datant du 11ème siècle, il était en métal argenté et doré. Ce joyau fut malheureusement détruit par les Révolutionnaires en 1793.

Une maquette en bois de ce lustre réalisée dans les années 1780, œuvre de l’artiste Balthasar Boell, est précieusement conservée au musée Westercamp.

Le magnifique orgue Dubois achevé en 1766, plus grand orgue baroque d’Alsace, a été restauré en 2012. Le plan de rénovation a été initié par l'association des Amis de l'orgue Dubois, en lien avec la Ville de Wissembourg, le conseil général du Bas-Rhin et la paroisse de Wissembourg.

La restauration des vitraux médiévaux du chœur a constitué la dernière étape de l’embellissement de l’abbatiale et de la sauvegarde de ses trésors.

L’église Saint Jean

Eglise Saint JeanL’église protestante Saint-Jean-l’Evangéliste a été dès sa construction, au Moyen-Âge, l’église paroissiale de la ville.

A l’époque carolingienne, il est déjà fait mention d’une basilique placée sous le patronage de l’abbaye voisine.

L’architecture de l’édifice révèle plusieurs remaniements, les parties les plus anciennes du 13e siècle correspondent à la tour et à l’avant-chœur ; la nef plafonnée a été reconstruite au début du 15e siècle.

D’intéressantes peintures murales médiévales sont visibles à l’étage de la sacristie

En novembre 1522, soit 5 ans après la publication des thèses de Martin Luther, l’église accueille le théologien Martin Bucer qui prêche la Réforme protestante.

En 1684, l’église St Jean devient simultanée, conséquence de l’introduction de la contre-réforme catholique initiée par l’administration du roi Louis XIV.

Le 22 juillet 1725, le même jour qu’à Versailles, le mariage de Louis XV et de Maria Leszczynska y est proclamé par le père capucin Victor.

L’église est transformée en temple de la Raison en 1793 avant de revenir à la paroisse protestante suite à la signature du Concordat.

Lors d’un raid de l’aviation américaine le 22 janvier 1945, l’édifice religieux est durement touché et le chantier de reconstruction est achevé en 1968.

Un nouvel orgue d’inspiration nord-allemande, construit par la manufacture belge Thomas, est inauguré en 2015 ; la Ville de Wissembourg a participé à son financement.

 

LES EQUIPEMENTS

Capture d’écran 2019-06-06 à 15_22_27La piscine de Wissembourg est une piscine de plein air ouverte pendant la saison estivale, à de larges horaires. Un parking est situé à proximité de l'établissement, parfait pour s'y rendre facilement. Elle vous accueillera du 29 mai au 5 septembre 2021, de 10h à 19h.
Adulte : 1,50 € - abonnement 30 entrées : 26 €
Enfant : 0,70 € - abonnement 30 entrées : 13 €

 Le parcours de santé de Wissembourg, créé en 2017 au coeur des remparts de la ville, permet d’intensifier l’exercice grâce à 13 stations réparties sur un peu plus d’un kilomètre.

Le parcours de marche rapide Par’Coeur santé, créé par le club Coeur santé de Wissembourg, longe la Lauter et les remparts de la ville sur 1,9 km ombragé. Un panneau explicatif au départ, Fossé des Tilleuls, donne des indications sur le parcours et les bons réflexes pour un mode de
vie sain. Onze panneaux jalonnent le circuit adapté aux personnes en fauteuil roulant ou aux familles avec poussettes.

 

AGENDA DES SORTIES

Bon à savoir ! Marché hebdomadaire tous les samedis matins place de la République. 

Du Au
 

Bureau d'information touristique


Le bureau d'information touristique vous accueille : 

Du 1er juin au 30 septembre : 
Du lundi au samedi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30
Dimanches et jours fériés : de 14h à 17h30.

Du 1er octobre au 31 mai :
Du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30


11 place de la République 67160 Wissembourg
Tél. (33) 03 88 94 10 11
www.alsace-verte.com