Taille de la police : Diminuer | Augmenter | Accès malvoyant | Imprimer
Intranet |
Recherche
Aller directement au contenu principal
galerie photos Galerie Photos Voir les photos

Ecole

UNE ÉCOLE SUPÉRIEURE DE FILLES, RUE DU SEL À WISSEMBOURG

En juin 1861, une Wissembourgeoise de naissance prend la direction d'un ancien pensionnat et l'établit rue du Sel, dans la maison parentale. En payant un écolage, les filles de la bourgeoisie peuvent y bénéficier, de six à seize ans, d'une instruction supérieure à celle de l'école primaire. En 1872, le pensionnat est désigné comme école supérieure de filles. 

Malgré tout, la maison est très peu adaptée à son usage, et l'enseignement est lui aussi d'une qualité discutable. En 1880, à la demande de l'inspecteur Peter Stiefelhagen, une amélioration est impulsée : les locaux sont améliorés, le programme est mieux conçu, les cahiers sont mieux tenus, ... A partir de la rentrée 1882, les progrès sont encore accentués par la nomination dans l'établissement de deux enseignantes diplômées. 

Après 26 ans de présence dans la rue du Sel, la "Höhere Mädschenscule" est venue occuper en 1887 un site tout proche : les bâtiments situés à l'angle des rue Traversière et rue Neuve. Jusque-là, ceux-ci avaient abrité l'école protestante de garçons. Si la Première Guerre mondiale n'empêche pas l'école de fonctionner comme avant, elle sera cependant dissoute en 1918. 

Source : Ettwiller Eric, "La höhere Mädschenschule de Wissembourg (1872-1918)", dans L'Outre-Forêt n° 162, juin 2013, p. 11-32